Courir en hiver: Quel équipement choisir ?

Courir en hiver: Quel équipement choisir ?

Les températures sont à la baisse et vous aimeriez poursuivre votre activité de runner ?

Pensez à vous équiper pour l’hiver. Pratiquez la course à pied par tous les temps doit rester un plaisir. Néanmoins, il est souvent compliqué de garder l’envie et la motivation. Pour sortir par des températures négatives. Imaginez-vous fouler la montagne, la plaine, la forêt, la ville avec un temps froid, sec, ensoleillé de bon matin et l’entrain revient !

Cependant lorsque la météo nous rend frileux, il devient indispensable de bien s’équiper pour éviter les blessures ou de tomber malade ou simplement de souffrir pendant la sortie.

Il n’apparaît aucune contre-indication à courir l’hiver, à condition de faire les dépenses pour un équipement et un matériel adapté aux conditions climatiques du moment.

Allez, on se motive, pas d’excuse, on s’habille chaudement et on se fait plaisir. Vous êtes décidés à poursuivre la course à pied en hiver? Quel équipement choisir? Bon run !

Courir en hiver

Courir en hiver, mieux vaut s’équiper

Il est primordial si vous voulez garder une régularité dans votre activité de runner l’hiver d’adopter quelques conseils avisés. Vous devez penser à investir dans des vêtements dits « techniques ».

La règle étant :

  • Chaud
  • Transpirant
  • Isolant du froid
  • Léger
  • Confortable

Les vêtements de course à pied ont beaucoup évolué ces dernières années et on évite désormais de porter du coton. Ceux-ci avaient tendance à retenir la transpiration. La sensation de froid devenait très vite inconfortable.

On mise sur un équipement qui permet d’isoler du froid, de maintenir la chaleur corporelle, de réguler la transpiration et de rester au sec en protégeant des intempéries.

Courir en hiver

Equiper le haut du corps : la formule des 3 couches

Cette règle est bien connue des coureurs aguerris. On l’appelle dans le jargon running : la technique de l’oignon !

Pour le haut du corps, elle consiste à superposer trois couches de vêtements. Chaque couche a son rôle à tenir et s’avère complémentaire pour obtenir une globalité confortable et appréciable.

La première couche : respirante

Choisissez un tee-shirt près du corps en textile respirant qui va permettre d’évacuer la sueur et garder votre corps au sec. Vous allez maintenir ainsi votre chaleur corporelle installée durant votre sortie. Elle fonctionne comme une seconde peau.

La seconde couche : isolante

La deuxième couche aura plus une action afin de conserver la chaleur et protéger du froid. Misez sur un sweat ou veste, plus épais, plutôt à manches longues et plus ample et confortable. Cette couche peut varier en fonction de la température. A vous de la choisir selon votre sortie. Longue ou courte et les efforts à effectuer selon le terrain et le dénivelé. Il est important aussi de ne pas avoir trop chaud ! Faites-en fonction de l’intensité du froid et de votre propre ressenti face aux conditions du moment présent.

La troisième couche : protectrice

Cette ultime couche est celle de la protection face aux intempéries telles que la pluie, le vent, la neige…Optez pour une veste style, coupe-vent, légère, imperméable pour courir par tous les temps.

On peut la fermer ou l’ouvrir à sa guise selon le contexte et même parfois la mettre facilement autour de sa taille si le temps est plus clément. Un zip ou fermeture éclair s’avère utile pour s’alléger si besoin.

Equiper le bas du corps

En ce qui concerne le bas du corps, il est conseillé de porter un collant long si les températures sont dans le négatif. Le but étant de maintenir la chaleur pour protéger les muscles, tendons et ligaments parfois malmenés par le froid. Si les températures sont positives, les moins frileux conserveront le short ou le collant court ou 3/4.

Courir en hiver

Courir l’hiver, protégez vos extrémités du froid

Avec le froid, l’afflux sanguin a tendance à baisser au niveau des extrémités. Nous perdons alors de la chaleur et le froid peut devenir insoutenable. Cela correspond à 70% de perte de chaleur !

Pour runner, des accessoires « techniques à privilégier

Les extrémités à protéger sources de déperdition de chaleur :

  • Front
  • Nuque
  • Oreilles
  • Mains
  • Pieds

Le bonnet ou cache-oreilles

Un équipement indispensable en hiver. Sachez 30% de perte de chaleur se fait par la tête !

Le tour du cou ou buff

Cet équipement peut se revisiter en bonnet, cache-oreilles, léger il peut ensuite se mettre autour du poignet si la chaleur se fait sentir…

Les gants

N’hésitez pas à choisir des gants de qualité dans des matières adaptées. Parfois deux paires de gants sont nécessaires avec des sous gants.

Les chaussettes

Il existe désormais des chaussettes techniques avec 3 couches adaptées à la course en hiver afin de garder au chaud ses petits orteils. Porter de bonnes chaussettes d’hiver n’est pas simplement une question de confort mais c’est aussi une bonne option de sécurité et santé pour éviter les engelures.

Les chaussures

Privilégiez des chaussures de running qui ne prennent pas trop l’humidité si vous courez beaucoup en hiver, avec des crampons selon votre terrain de prédilection. Ceci est primordial pour se protéger du froid, des chutes et des blessures.

Courir en hiver

La course à pied en hiver : des notions de sécurité

Les journées sont plus courtes, la luminosité plus faible. Pensez à être bien visible dans votre environnement. Visible des automobilistes, des cyclistes, des trottinettes sur les trottoirs ou d’autres coureurs. La nuit tombe vite et tôt et peut surprendre en plein run.

Les équipements sécurité et choix du terrain

N’oubliez pas ces notions de bien voir et d’être vu !

La lampe frontale

Si vous courez en rentrant du travail, de nuit en ville ou sur des chemins non éclairés parfois glissants, escarpés ou avec des obstacles, pensez à vous équiper d’une lampe frontale. Elle permet d’ouvrir votre champ de vision et d’éclairer votre route.

Une veste réfléchissante

Optez pour une veste de running avec des bandes réfléchissantes afin d’être visible. Gardez la fermer pour emmagasiner de la chaleur en début de running.

Des accessoires réfléchissants

Pensez également à d’éventuels brassards, bracelets, ceintures réfléchissantes ou clips à la chaussure qui clignotent.

Des vêtements de rechange

Essayer de prévoir un sac cordelette avec des affaires chaudes de rechange au retour afin de ne pas prendre froid et gardez un bon feeling de votre sortie du soir avant la douche.

Courir en hiver

L’échauffement et la récupération running face au froid

Pour augmenter la température corporelle avant le départ, échauffez-vous à l’intérieur si vous le pouvez. Vous préparerez ainsi vos articulations, muscles et tendons à l’effort et à mieux lutter contre le froid.

Quelques étirements et routine de yoga seront appréciés au retour après la douche comme une routine détente. La nuit n’en sera que sereine et relaxante.

L’hydratation en hiver, par temps froid

Ce n’est pas parce qu’il fait froid, qu’il faut oublier de s’hydrater ! L’air inspiré frais et froid a tendance à accélérer la déshydratation. Prévoyez de vous hydrater avant, pendant si vous réalisez une sortie longue et surtout après en récupération.

Pendant votre sortie, l’idéal serait d’absorber 4 gorgées d’eau ou boisson isotonique toutes les demi-heures.

Courir en hiver

Courir l’hiver et maintenir le rythme est tout à fait possible pour aborder la nouvelle année avec de beaux objectifs. Néanmoins, il est conseillé de s’équiper pour cette saison pour que courir continue de rythmer avec plaisir. Avec les vêtements et accessoires adaptés, un échauffement de qualité, reste l’envie et la motivation pour relever le défi de braver l’hiver et le froid.

 

 

Articles similaires

5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Archive DROP SENIORS

Articles récents

Catégories